Mater Genetrix. Les images de la mère dans la littérature contemporaine de l’expression française (CFP 15/04/23)

Mater Genetrix. Les images de la mère dans la littérature contemporaine de l’expression française

3 et 4 novembre 2023 à la Faculté des arts de l’Université Palacký d’Olomouc en République Tchèque.

Télécharger l’appel

Que signifie être mère ? En effet, c’est une question qui, depuis des siècles jusqu’à aujourd’hui, a reçu et reçoit des réponses très différentes. La raison en est d’une part l’image de la femme dans la société et l’image que les femmes ont d’elles-mêmes qui en découle. La conception de la femme en tant que mère et son rapport à la maternité sont étroitement liés aux possibilités qu’ont les femmes de déterminer elles-mêmes leur position dans la société et de disposer de leur corps de manière autonome.

L’obtention du droit de vote et la libre décision de pouvoir subvenir à ses besoins par son propre travail rémunéré et indépendamment d’un mariage ont modifié la conception (de soi) des mères et de la maternité (socialement/religieusement) attendue, tout comme la libération sexuelle des années 60 du XXe siècle et l’acceptation de la diversité sexuelle à notre époque.

Malgré la prétendue égalité des droits et l’autodétermination, la féminité, la sexualité féminine et le rôle des genres sont encore aujourd’hui en conflit dans notre culture. Il en va de même pour la conception de la maternité et le rôle de la mère dans la famille et la société. Le spectre des images sur la mère oscille entre l’exaltation et la glorification religieuses ou patriotiques de la mère et les mères « monstrueuses » qui négligent, torturent ou même tuent leurs enfants.

On pourrait penser par exemple, parmi d’innombrables autres, à Génetrix de Mauriac ou à Chanson douce de Slimani, pour ne citer que deux exemples choisis au hasard – la diversité des mises en scène littéraires de mères et de leurs relations avec leur partenaire, leurs enfants et leur entourage est presque infinie. Cette diversité se reflète également dans différents genres littéraires des littératures française et francophone, sur lesquels nous souhaitons nous pencher lors de notre colloque. En nous concentrant sur le XXe et le XXIe siècle, nous souhaitons mettre en évidence les continuités, les évolutions et les compréhensions entièrement nouvelles de la maternité et les interpréter à la lumière des circonstances culturelles et littéraires de la période respective de création.

Voici quelques pistes de réflexions possibles :

  • image de la mère véhiculée par les médias / la société vs réalité
  • influence des rôles traditionnels (religieux)
  • image de soi des mères et de leur maternité au fil du temps
  • bonheur et fierté de la mère
  • mauvaise mère
  • mère et sexualité féminine
  • mères et filles : conflit de générations concernant les concepts de sexualité, de
  • féminité et de maternité
  • mère sans homme (maternité lesbienne)
  • contrainte sociale de la maternité et renoncement conscient à la maternité
  • regretting motherhood

Les résumés, d’environ 300 mots, accompagnés d’une brève bio-bibliographie, sont à envoyer d’ici le 15 avril 2023 à l’adresse colloquemere@gmail.com. Une réponse sera donnée en mai 2023. Pour la participation au colloque, des frais d’inscription de 80 euros sont demandés.



Citer ce billet
Simon Bréan (2023, 7 février). Mater Genetrix. Les images de la mère dans la littérature contemporaine de l’expression française (CFP 15/04/23). Self XX-XXI. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tyjk