colloque international – Alain Nadaud, l’exigence d’écrire

Colloque organisé par
Les Éditions Tarabuste et L’Observatoire des Écritures Contemporaines (Université Paris Nanterre)
Responsables : Djamel Meskache & Dominique Viart
Avec le soutien de
Sadika Keskes et de l’association Alain Nadaud,
La galerie Alain Nadaud,
L’ambassade de France à Tunis,
Le Centre des Sciences des Littératures en langue Française de l’Université Paris Nanterre,
L’Institut Universitaire de france
et la Maison des Écrivains et de la Littérature.

Date(s)

 du 19 octobre 2017 au 20 octobre 2017
jeudi 19 octobre : 9h30-16h30
vendredi 20 juin : 9h30-16h30

Lieu(x)

Auditorium de la maison de la recherche Max Weber
Bâtiment W

Télécharger le programme

[…] Le rapport à l’écriture est proche du rapport au corps d’une femme : on s’en approche, on le frôle et le caresse ; on s’y reprend à plusieurs fois, on s’excite, on croit toucher au but, on jouit, mais sans jamais véritablement en atteindre le centre, le posséder. Aussitôt que le désir renaît, tout est à recommencer. Longtemps j’ai hésité quant à savoir user et disposer du corps des femmes, à trouver le moyen de leur donner de la jouissance, de même que longtemps je n’ai su que faire de cette activité d’écrire, dont j’étais embarrassé et dont je ne trouvais pas non plus l’emploi. Aussi, quand j’affirme que j’ai pris la décision d’arrêter d’écrire, est-ce à dire que, quand le désir s’estompe, l’écriture à son tour s’éloigne, puis vient à faire défaut ? Comme si l’imaginaire, qui est le support commun aux deux relations, touchait à son point de tarissement ? Car l’imaginaire érotique, qui sous-tend le désir et en est sans doute sa composante essentielle, est au plus près lié à l’imaginaire romanesque. Est-ce que l’on n’écrit jamais que pour séduire ? Et le moment venant, où le besoin de séduction se fait moins fort, est-ce que la pulsion d’écrire décline aussi à proportion ? […]

Jeudi 19 octobre 2017



9h30 Ouverture

Sylvie Gouttebarondirectrice de la Maison des Écrivains et de la Littérature
Djamel MeskacheÉditions Tarabuste
Dominique ViartUniversité Paris Nanterre

La mémoire d’un homme et d’une œuvre
Adresse d’Olivier Poivre D’arvorAmbassadeur de France à Tunis,
lue par Jean-Baptiste Malartre
Sadika Keskes, l’association les amis d’Alain Nadaud et la Galerie Alain Nadaud

11h00 Romans d’aventures métaphysiques
Modérateur Paolo Tamassia

Dominique RabateIUF, Université Paris Diderot
« Jouer du vrai et du faux. Crime et reconstitution dans Auguste fulminant »
Laurent DemanzeENS de Lyon
«Quête de l’écriture et écriture de l’enquête : une lecture du Livre des malédictions »

***

14h30 Une certaine idée de la littérature
Modérateur Dominique Rabate

Dominique ViartUniversité Paris Nanterre
« La littérature comme anthropologie critique »
Paolo TamassiaUniversité de Trento
« Séparation vs autonomie : les enjeux de la littérature selon Alain Nadaud »

15h30 La question éditoriale
Modérateur Dominique Viart

Jean-Philippe Domecq, écrivain
Djamel Meskache, Éditions Tarabuste
Serge Safran, Éditeur

16h30 Lecture
Alain Nadaud, « Autobiographie semi-fictive »
lue par Jean-Baptiste Malartre

Vendredi 20 octobre 2017

9h30 En lisant, en écrivant
Modérateur Jean-Marc MouraIUFUniversité Paris Nanterre

Silvia DisegniUniversité Federico II, Naples
« Nadaud lecteur de Flaubert »

François BerquinUniversité du Littoral
« Voyage en Grande-Scripturie »

11h00 Alain Nadaud parmi les écrivains
Modérateur Djamel Meskache

Belinda Cannone, écrivaine
Guy Cloutierécrivain
Pierre Michonécrivain

***

14h30 La réception de l’œuvre
Modératrice Agathe Novak-LechevalierUniversité Paris Nanterre

Philippe-Jean CatinchiLe Monde
Alain NicolasL’Humanité
Jean-Baptiste ParaEurope

15h30 L’expérience littéraire
Modérateur Silvia Disegni

Samir MarzoukiUniversité de la Manouba, Tunis
« D’écrire j’arrête, ou la cessation de l’écriture comme projet littéraire »

Hedia AbdelkefiUniversité de Tunis Al-Manar
« La Fonte des glaces au miroir de D’écrire j’arrête »

16h30 Nadaud en images et sur scène
Modérateur Philippe-Jean Catinchi

Jacques Gysinprofesseur de français
Sadika Keskèsplasticienne
Dominique Lièvremusicien
Jean-Baptiste Malartrecomédien
Daniel Nadaudplasticien



Citer ce billet
Simon Bréan (2017, 1 octobre). colloque international – Alain Nadaud, l’exigence d’écrire. Self XX-XXI. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tyhl