Colloque de Cerisy Segalen 1919-2019 4-11 juillet 2018

Colloque de Cerisy : Segalen 1919-2019 : « Attentif à ce qui n’a pas été dit »

« Victor Segalen dans son bureau à Pékin » (Coll. Part.)

sous la direction de

  • Colette CAMELIN,
  • Muriel DÉTRIE,
  • Mathilde POIZAT-AMAR
  • Philippe POSTEL

du mercredi 4 juillet (19h) au mercredi 11 juillet (14h) 2018

Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle
Le Château, 50210 Cerisy-la-Salle – France

Télécharger le formulaire d’inscription et le programme.

Présentation

Disparu prématurément, Victor Segalen (1878-1919), médecin,
voyageur, sinologue, archéologue, éditeur, poète, a laissé une œuvre
abondante, en grande partie inédite à sa mort, publiée et commentée
seulement à partir des années soixante. Fondée sur une riche
expérience humaine, située au carrefour de plusieurs cultures et de
plusieurs disciplines, novatrice en matière de formes et d’idées, elle n’a
cessé depuis lors de susciter de l’intérêt dans le monde entier,
notamment en Chine.

Ce premier colloque de Cerisy, « attentif à ce qui n’a pas été dit » de
l’œuvre et de la pensée de Segalen, réunira des chercheurs anglais,
allemands, américains, canadiens, français, suisses, japonais, chinois
(du continent et de Taiwan). Il s’attachera d’abord à situer précisément
les œuvres dans les contextes historiques (guerre de 14, révolution
chinoise, situation du Tibet), artistiques, philosophiques et
scientifiques de l’époque. Les interprétations multiples de « l’Exotisme »
et du « Divers » seront ensuite interrogées à la lumière de « l’histoire
globale » et confrontées aux lectures qu’en ont faites Edouard Glissant,
Jean Baudrillard, François Jullien. Les réceptions de Segalen par des
poètes, des critiques littéraires et un large public en révèleront des
aspects nouveaux. Pour la première fois, des traducteurs de Segalen
dans diverses langues (chinois, japonais, anglais, allemand)
échangeront leurs lectures de Segalen et leurs expériences autour d’une
table ronde. Et l’on sera attentif à ce que les remous du « grand fleuve
Diversité » segalenien peuvent nous dire de notre propre Diversité.