Textes et Contextes – appel à direction (11/24)

La revue Textes et Contextes lance un appel à direction pour son volume 19.2 qui paraîtra en novembre 2024.

Cette revue électronique internationale accueille les contributions originales de chercheurs français et étrangers spécialisés dans le domaine des cultures anglophone, francophone, germanophone, hispanophone et italianophone, contributions qui traversent et brassent les disciplines traditionnelles que sont la littérature, la linguistique, la civilisation, l’histoire des idées et l’étude de l’image.

Dans le prolongement des axes principaux du centre de recherche auquel est adossée la revue, Textes & Contextes choisit des objets d’étude reliés aux problématiques suivantes :

  1. (Axe 1) Individu et Nation : la représentation des identités nationale et régionale dans différents types de discours (publics, politiques, philosophiques, historiques, littéraires, cinématographiques, etc.) ;
  2. (Axe 2) Image et Critique :  les travaux portant sur l’image et ses formes hybrides, telles que la poésie visuelle, l’illustration, la peinture et le cinéma, ainsi que sur les rapports qu’entretiennent différents médias ;
  3. (Axe 3) Modèles et Discours : les travaux ont pour objectif d’étudier les modèles et les discours en tant qu’ils mettent l’expérience du monde en forme, par la mise en place de protocoles de recueil, d’analyse, d’interprétation, de modélisation de données, et/ou d’applications pratiques dans une perspective de recherche située.
  4. (Axe 4) L’Intime : les écrits intimes, mais aussi la définition de l’intimité, sa représentation, sa mise en scène.

Toutes les approches théoriques et méthodologiques seront acceptées et les articles pourront être rédigés soit en français soit dans l’une des langues étrangères représentées au sein du centre de recherche (allemand, anglais, espagnol, français et italien). Pour plus d’informations sur les axes voir : https://til.u-bourgogne.fr/thematiques.html

Les propositions de direction de volume devront comporter un argumentaire clair du projet (par exemple : problématique, bibliographie, éventuel comité scientifique…). Les volumes devront comporter au minimum 9 articles.

La date limite pour l’envoi des propositions de direction de volume est fixée au 30 mai 2023 et devront être envoyés à myriam.segura@u-bourgogne.fr et marc.smith@u-bourgogne.fr

Un calendrier détaillé sera transmis à la direction du volume suite à l’acceptation de leur projet par le comité éditorial. Les notifications d’acceptation ou bien de refus seront envoyées aux directeurs avant le 30 juin 2023.

Le délai de 20 mois donné entre l’appel à direction et la parution du volume permet l’élaboration de projet original et d’ouvrage collectif, de tels projets seront privilégiés en priorité par le comité éditorial. Si la revue permet éventuellement la publication d’actes de colloque, de séminaire et de journée d’étude, le comité éditorial donnera la priorité à des projets cohérents et homogènes avec des thématiques et des axes fédérateurs clairs.

Pour la moindre question n’hésitez pas à contacter le directeur de revue : marc.smith@u-bourgogne.fr

Mater Genetrix. Les images de la mère dans la littérature contemporaine de l’expression française (CFP 15/04/23)

Mater Genetrix. Les images de la mère dans la littérature contemporaine de l’expression française

3 et 4 novembre 2023 à la Faculté des arts de l’Université Palacký d’Olomouc en République Tchèque.

Télécharger l’appel

Que signifie être mère ? En effet, c’est une question qui, depuis des siècles jusqu’à aujourd’hui, a reçu et reçoit des réponses très différentes. La raison en est d’une part l’image de la femme dans la société et l’image que les femmes ont d’elles-mêmes qui en découle. La conception de la femme en tant que mère et son rapport à la maternité sont étroitement liés aux possibilités qu’ont les femmes de déterminer elles-mêmes leur position dans la société et de disposer de leur corps de manière autonome.

L’obtention du droit de vote et la libre décision de pouvoir subvenir à ses besoins par son propre travail rémunéré et indépendamment d’un mariage ont modifié la conception (de soi) des mères et de la maternité (socialement/religieusement) attendue, tout comme la libération sexuelle des années 60 du XXe siècle et l’acceptation de la diversité sexuelle à notre époque.

Malgré la prétendue égalité des droits et l’autodétermination, la féminité, la sexualité féminine et le rôle des genres sont encore aujourd’hui en conflit dans notre culture. Il en va de même pour la conception de la maternité et le rôle de la mère dans la famille et la société. Le spectre des images sur la mère oscille entre l’exaltation et la glorification religieuses ou patriotiques de la mère et les mères « monstrueuses » qui négligent, torturent ou même tuent leurs enfants.

On pourrait penser par exemple, parmi d’innombrables autres, à Génetrix de Mauriac ou à Chanson douce de Slimani, pour ne citer que deux exemples choisis au hasard – la diversité des mises en scène littéraires de mères et de leurs relations avec leur partenaire, leurs enfants et leur entourage est presque infinie. Cette diversité se reflète également dans différents genres littéraires des littératures française et francophone, sur lesquels nous souhaitons nous pencher lors de notre colloque. En nous concentrant sur le XXe et le XXIe siècle, nous souhaitons mettre en évidence les continuités, les évolutions et les compréhensions entièrement nouvelles de la maternité et les interpréter à la lumière des circonstances culturelles et littéraires de la période respective de création.

Voici quelques pistes de réflexions possibles :

  • image de la mère véhiculée par les médias / la société vs réalité
  • influence des rôles traditionnels (religieux)
  • image de soi des mères et de leur maternité au fil du temps
  • bonheur et fierté de la mère
  • mauvaise mère
  • mère et sexualité féminine
  • mères et filles : conflit de générations concernant les concepts de sexualité, de
  • féminité et de maternité
  • mère sans homme (maternité lesbienne)
  • contrainte sociale de la maternité et renoncement conscient à la maternité
  • regretting motherhood

Les résumés, d’environ 300 mots, accompagnés d’une brève bio-bibliographie, sont à envoyer d’ici le 15 avril 2023 à l’adresse colloquemere@gmail.com. Une réponse sera donnée en mai 2023. Pour la participation au colloque, des frais d’inscription de 80 euros sont demandés.

Parution – Francophonie, plurilinguisme et production littéraire transnationale en français depuis le Moyen Âge

Maxime Del Fiol (dir.), Francophonie, plurilinguisme et production littéraire transnationale en français depuis le Moyen Âge, ADIREL, coll. « Travaux de littérature », 2022

Site de l’éditeur

Présentation

Ce livre, qui rassemble des spécialistes de littérature française des siècles anciens et des spécialistes de littératures « francophones » modernes et contemporaines, interroge de manière critique le paradigme national-monolingue qui a présidé à la construction du canon et de l’histoire littéraires en France. Il envisage une nouvelle histoire mondiale des littératures de langue française, articulée autour de deux éléments principaux : d’une part, la dissociation entre langue française, littérature en français et territoire français ; d’autre part, la reconnaissance de l’environnement plurilingue de la production littéraire de langue française, pour les territoires extérieurs à la France comme pour la France elle-même.

Cette relecture francophone de l’histoire littéraire, globale et plurilingue, invite ainsi à rompre avec le modèle de pensée dominant francocentré et monolingue. La notion de francophonie se présente aussi du même coup comme une certaine manière de relire des textes écrits en français entre les langues, en restituant les échanges culturels et linguistiques transnationaux qui, en France comme à l’extérieur du territoire français, ne cessent de les irriguer depuis les origines.

Table des matières

Continuer la lecture

À la recherche d’une patrie européenne : cent ans de représentation de l’Europe dans la revue Europe (CFP 28/02/23)

Colloque international

À la recherche d’une patrie européenne :

cent ans de représentation de l’Europe dans la revue Europe

Lieu : Université de Passau (Allemagne), 10 et 11 novembre 2023

Organisation

  • Marina Ortrud Hertrampf (Université de Passau)
  • Guillaume Bridet (Sorbonne Nouvelle)

Les communications pourront avoir lieu en allemand, en anglais ou en français.

Les résumés, d’environ 300 mots, accompagnés d’une brève bio-bibliographie, sont à envoyer d’ici le 28 février 2023 à Marina Ortrud Hertrampf (marina.hertrampf@uni-passau.de) et à Guillaume Bridet (guillaume.bridet@sorbonne-nouvelle.fr).

Argument

« Les années qui vont venir décideront du sort de l’Europe, auquel est lié celui de toute la race humaine. Il est urgent que nous apprenions à regarder plus haut que tous les intérêts, les passions, les égoïsmes des individus et des groupements ethniques » : même si son eurocentrisme le situe dans un certain contexte qui n’est plus le nôtre et qui demande à être interrogé, ce constat d’un nécessaire dépassement des intérêts des peuples et des nations sonne quant à lui comme très actuel. René Acros le formule dans le premier numéro de la revue Europe en février 1923. Cent ans après la naissance de cette revue littéraire et intellectuelle qui s’efforce de passer d’une vision de l’Europe à une réalité vécue, nous nous retrouvons au cœur de l’Europe – certes constitutionnalisée politiquement entre-temps par l’Union européenne – confrontés à une situation comparable : sur un seuil où se joue l’avenir de la « Patrie européenne ». Continuer la lecture

Parutions 2022 de la SELF XX-XXI

En décembre 2022 sont parus

Pour mémoire, il est aussi possible de consulter les enregistrements audio de la journée d’agrégation sur Proust, organisée par Luc Fraisse.

Marguerite Yourcenar entre la construction de l’œuvre et la vérité de l’art

Appel à communications (date limite : 31 mai 2023)

Colloque “Marguerite Yourcenar entre la construction de l’œuvre et la vérité de l’art
organisé à l’occasion du 120e anniversaire de la naissance de Marguerite Yourcenar

à Milan les 26 et 27 octobre 2023.

L’Université IULM de Milan, l’Université de Pavie et la Société Internationale d’Études
Yourcenariennes vous invitent cordialement à participer au colloque international qui se tiendra à Milan les 26 et 27 octobre 2023 avec pour thème Marguerite Yourcenar entre la construction de l’œuvre et la vérité de l’art.
Le colloque propose d’analyser l’œuvre de Marguerite Yourcenar en relation à l’autrice et aux différentes postures qu’elle a assumées au cours de son existence. D’abord bien insérée dans la vie littéraire des premières années 1930, elle s’est ensuite de plus en plus retirée de la scène : son départ pour les ÉtatsUnis a coïncidé avec la progressive construction de son personnage, devenue prépondérante dans les années qui l’ont vue, d’une part, brûler des tas de documents qu’elle ne voulait pas consigner à la postérité, de l’autre, mettre sous scellé d’autres textes qui ne seront accessibles à la critique qu’à partir de 2037.
En plus, elle entreprend l’écriture d’une trilogie autobiographique où son moi est masqué par les ombres de ses ancêtres, comme si elle ne savait se livrer que par la médiation de l’altérité. Ce « je » qui donne unité à l’œuvre est de toute évidence une construction, une œuvre ellemême. Ce que nous offre MY lorsqu’elle dit « je » en son propre nom est, de fait, la figure d’un auteur « impliqué », comme dirait Wayne Booth, à savoir non certes la femme MY, mais plutôt son moi littéraire.
La volonté d’avoir un entier contrôle sur la réception de son œuvre explique aussi ses préfaces et ses épitextes en général. Les écrits avec lesquels elle a accompagné ses œuvres de fiction ont contribué à définir son autorité autant que son auctorialité. Cela n’empêche que le « je » qui intervient à propos de son œuvre, « sans appartenir à la fiction que l’œuvre présente, n’en est pas moins fictif » (Rabau, p. 94). Parce que « l’auteur serait à une œuvre ce que le narrateur est à une fiction : certes une garantie de l’unité et de sens, mais également une instance qui demeure une construction fictive » (Rabau, p. 91).
Sur cette base, nous proposons de jeter un regard sur les contradictions du personnage
Marguerite Yourcenar, mais aussi sur les écarts possibles entre la signification qu’elle a voulu imposer à certains de ses œuvres et la lecture qu’en a faite la critique. Par exemple elle s’est toujours dite hostile à la littérature engagée, mais ce à quoi elle s’oppose, en fait, semble plutôt la littérature propagande : elle a participé aux batailles de son siècle et, même dans ses œuvres à la portée plus universelle, une lecture attentive sait déceler ses préoccupations pour le futur du monde. Ou encore, que l’on pense à sa volonté de voir dans Denier du rêve une dénonciation de la dictature mussolinienne et, à l’inverse, l’invitation à ne lire Le coup de Grâce que comme un « document humain »

Continuer la lecture

Soutenance d’HDR – Aude Bonord

La soutenance d’Habilitation à Diriger des Recherches d’Aude Bonord se tiendra

le lundi 23 janvier 2023
à 14h
à la Maison de la recherche de l’université Sorbonne Nouvelle, 4 rue des Irlandais, 75005 Paris, salle Claude Simon

Elle sera suivie d’un pot sur place auquel vous êtes toutes et tous chaleureusement conviés (réponse souhaitée avant le 15 janvier – aude.bonord@yahoo.fr).

Le dossier

Romans, récits de vies, vies exemplaires (XXe-XXIe siècles)

comporte notamment un ouvrage inédit intitulé

François d’Assise : variations littéraires sur une figure légendaire (XXe
-XXIe siècles)

Le jury est composé de Mesdames et Messieurs les Professeurs

  • Carole Auroy (Université d’Angers)
  • Myriam Boucharenc (Université Paris Nanterre)
  • Guillaume Bridet (Université Sorbonne Nouvelle)
  • Marie-Françoise Lemonnier-Delpy (Université de Picardie Jules Verne)
  • Aude Préta- de Beaufort (Université de Lorraine)
  • Alain Schaffner (Université Sorbonne Nouvelle, garant)

Assemblée générale de la SELF XX-XXI 14/01/23

Chères et chers amis, Chères et chers collègues,

L’assemblée générale 2023 de la SELF XX-XXI se tiendra le 14 janvier à 10h30.

Elle sera précédée par une réunion du comité d’administration (début de l’AG lorsque le CA se termine).

Se connecter à la visioconférence

Elle aura lieu en visioconférence, accessible par un lien qui sera placé ici et diffusé sur notre liste.

Lien de connexion :

https://teams.microsoft.com/l/meetup-join/19%3a8S-X4wdeGfhkcXyTnOcmzlULaw6PV21luVfkiwVl1f81%40thread.tacv2/1668413050949?context=%7b%22Tid%22%3a%222fa58faf-7eb1-48b9-9964-a92659d1c5b8%22%2c%22Oid%22%3a%2239d9c52f-6481-4448-afb7-3545dd7774ce%22%7d

Ordre du jour

L’ordre du jour est téléchargeable ici.

Adhérer

Vous pouvez d’ores et déjà renouveler votre adhésion ou adhérer pour l’année 2023 : https://self.hypotheses.org/adherer-a-la-self

Colloque “Littérature et politique en Océanie” 14-16/11/22

Télécharger le programme

Le colloque international « Littérature et politique en Océanie » a pour objet les rapports de domination, d’intégration, d’appropriation, de soumission qui occupent une place centrale dans les littératures océaniennes en contexte colonial et postcolonial.

A l’occasion de ce colloque réunissant des universitaires spécialisé.e.s dans la littérature océanienne de tout le Pacifique, ainsi que des auteur.e.s océanien.ne.s, on se demandera par exemple si la condition autochtone ou le statut de territoires toujours considérés comme colonisés, politise nécessairement la venue à l’écriture et de quelle manière.

Il s’agira aussi de proposer des lectures plurielles de ce qui fait politique dans la littérature océanienne aujourd’hui, d’écritures féministes à l’écocritique en passant par la poésie, la performance, le récit initiatique, l’écriture manifestaire et la science-fiction.

Parution – (In)actualité du surréalisme (1940-2020)

Olivier Penot-Lacassagne, (In)actualité du surréalisme (1940-2020), Les Presses du Réel, 2022.

Télécharger le sommaire

Présentation (4e de couverture)

Le surréalisme a longtemps été amputé d’une partie de son histoire. Les littéraires, les historiens de l’art ont négligé les vingt-cinq années allant de la Libération à l’autodissolution du mouvement, en octobre 1969, et n’ont guère regardé au-delà. On peut s’en étonner tant les années jetées au rebut témoignent d’une ardente vigilance poétique, politique et artistique. Continuer la lecture

Observatoire des Écritures contemporaines (programme 2022-2023)

séminaires & colloque 2022-2023
Littérature contemporaine, arts, éditions
et sciences humaines

Télécharger le programme complet

Séminaire I : « Michel Houellebecq » (organisation : Agathe Novak-Lechevalier)

Séminaire 2 : « La Fabrique notionnelle en littérature contemporaine » (organisation : Jean-Marc Moura & Dominique Viart)

Séminaire 3 : « Littératures populaires et cultures médiatiques» (organisation : Fanny Barnabé (Epitech), Aurélie Huz (Université Paris Nanterre) & Alice Jacquelin (Université Paris Nanterre)

Colloque « Antoine Emaz. L’épreuve élémentaire de soi» :  9 novembre (Lausanne) et 17 novembre (Nanterre)

Sous la direction de Djamel Meskache (éditions Tarabuste), Antonio Rodriguez (Université de Lausanne) & Dominique Viart (Université de Nanterre – Institut universitaire de France)